Héritage

Trust Lucas

Bien avant que la Ford Model T ne soit commercialisée, et même avant que le premier « carrosse sans chevaux » de Mercedes ne fasse son apparition, Lucas existait déjà. Notre entreprise a été fondée en 1872, l’année où le premier moteur à essence a été breveté. L’histoire de l’entreprise que Joseph Lucas fonda dans la ville de Birmingham, où se trouve toujours le siège mondial de Lucas aujourd’hui, est l’une des « success stories » les plus marquantes de l’histoire de l’automobile. Si vous souhaitez en apprendre plus sur l’héritage de Lucas, rendez vous sur le site www.heritage-motor-centre.co.uk, que nous remercions chaleureusement pour leur soutien.

Années 1870

Le fondateur de l'entreprise, Joseph Lucas, né à Birmingham en 1834, a toujours su comment fournir aux clients ce dont ils avaient besoin. Il a commencé au début des années 1860 en vendant de l'huile de paraffine pour les lampes domestiques et a rapidement identifié l'opportunité d'étendre ses activités au secteur du transport. En 1875, il ouvrit un petit atelier sur Little King Street avec 5 employés. La première gamme de produits incluait des lampes pour bateaux (Tom Bowling) et la première lampe pour bicyclette qui portait le nom « King of the Road », et qui était prévue pour une utilisation sur le grand-bi, qui fut produite en 1878.

Années 1880

La demande pour la lampe de bicyclette « King of the Road » était telle que Joseph Lucas fit enregistrer le modèle via un brevet officiel en 1880 et il récolta les fruits de cette initiative durant la période du « boom de la bicyclette ». Une nouvelle usine fut construite, qui devint par la suite le site de production emblématique de Great King Street et servit de point de départ au développement de l'empire électrique de Lucas à Birmingham.

Années 1890

En 1897, une entreprise publique, Joseph Lucas Ltd, fut établie, et Joseph en devint le Président. L'entreprise avait maintenant une position de leader sur son marché et la force des activités initiées par Joseph lui permit de faire son entrée sur le marché naissant des pièces et accessoires destinés au secteur de l'automobile.

Années 1900

Joseph Lucas décéda un 1902, et son fils Harry lui succéda en temps que Président. Harry put profiter pleinement du boom de l'automobile, qui s'amorça réellement lorsque le Parlement adopta une loi qui autorisa le relèvement de la limite de vitesse de conduite au-delà de la vitesse de marche ! La gamme fut étendue pour inclure des accessoires dédiés aux vélos, aux motocycles et aux voitures, avec des lampes à huile, à acétylène et électriques. Le site de Great King Street fut agrandi pour répondre à la demande en hausse et Lucas continua à croître encore et encore.

Années 1910

Lucas a pu poursuivre sa croissance car l'entreprise a su identifier et mettre sur le marché les innovations dont les constructeurs automobiles avaient vraiment besoin. Par exemple, lorsque l'acquisition de Thomson-Bennett Ltd permit à Lucas d'ajouter des capacités de production de magnétos à son portefeuille grandissant de produits électriques, l'entreprise commença à commercialiser des démarreurs et des dynamos. Cela révolutionna la conduite de nuit, comme le rappelle cette citation issue du catalogue de 1914 ; « Cette illustration est issue d'une vraie photographie montrant l'illumination d'une route, prise lors d'une nuit noire, grâce au SYSTÈME D'ÉCLAIRAGE À DYNAMO LUCAS »

Années 1920

Après cela, Lucas poursuivit encore sa croissance. Une période de croissance rapide s'ensuivit, alors que Lucas accompagna la croissance de la production d'automobile. Avec l'acquisition de C.A. Vandervell & Co. Ltd. et de Rotax (Motor Accessories) Ltd., Lucas devint le fournisseur d'équipement électrique le plus important pour la grande majorité des véhicules anglais et le plus grand fabriquant d'accessoires. Cette illustration présente l'insigne du premier Agent de service, nommé en 1929.

Années 1930

Cette décennie vit la création de nombreuses lignes de produits centrales, non plus seulement électriques mais qui allaient bien au-delà de ce domaine, et qui existent encore de nos jours. Il s'agit d'équipements de véhicules électriques prévus pour une utilisation intensive, de pompes à injection de carburant pour les moteurs diesel, et ce fut également le début de l'activité dédiée au secteur de l'aviation avec la création de Lucas Aerospace.

Années 1940s

En 1943, l'activité de freinage de Girling fut rachetée à l’entreprise New Hudson, permettant d'ajouter la production de freins hydrauliques au portefeuille de produits de l'entreprise. Avec une contribution en F1 qui lui a valu de nombreuses récompenses, Girling est toujours une marque rayonnante aujourd'hui.

Années 1950

En 1951, l'entreprise fut renommée Joseph Lucas (Industries) Limited, en tant que holding, et des filiales de distribution furent établies pour gérer la gamme de produits en constante expansion. Il y avait alors huit centres de fabrication au Royaume-Uni et plus de 12 sociétés de distribution opérant à l'étranger. Les étapes importantes dans le développement de produits ont inclus le premier frein à disque monté sur un véhicule produit en usine et l'introduction de la pompe à injection de carburant rotative DPA.

Années 1960

Lucas poursuivit son expansion en Europe pendant les années 1960 en s'appuyant sur une dynamique solide, et installa des sites de production pour les équipements de freinage en France et en Allemagne, noua des partenariats dans le domaine du diesel en France et en Espagne, puis développa de façon significative son réseau de distribution de pièces de rechange. Avec la répartition des centres de production de Lucas dans toute l'Europe, Lucas Service devint une entreprise mondiale, exportant sur plus de 130 marchés, et s'appuyant sur un réseau de 4000 vendeurs agréés.

Années 1970

Le groupe fut renommé Lucas Industries en 1974, et dans le cadre de la nouvelle identité de la société, la diagonale Lucas fut introduite, un symbole de la marque reconnu dans le monde entier. Cette diagonale devint d'abord un élément familier des garages en 1975, alors que 35% des voitures fabriquées dans le monde étaient équipées de freins fabriqués par Lucas Girling, sa société affiliée, ou par une des sociétés opérant sous licence.

Années 1980

Pendant que la base de l'industrie de la construction automobile s'effritait au cours des années 1980, Lucas a conservé une position solide en se restructurant et en se concentrant sur les marchés d'exportation. La société Lucas Automotive, créée en 1988, s'est orientée sur la production de systèmes de freinage et de gestion du moteur pour ses clients automobiles dans le monde entier. Nos trois technologies clés : l'Électrique, le Freinage et le Diesel, étaient identifiées grâce aux représentations de couleur rouge, jaune et bleue de la marque Lucas avec le logo en diagonale, préservant l'identité de l'entreprise.

Années 1990

En 1994, nous avons répondu au besoin pour une production mondialisée en adoptant la couleur verte comme identité visuelle pour nos, publications, PLV, emballages et campagnes publicitaires, et tout en fournissant des produits à la pointe de la technologie. La fusion qui aboutit à la création de Lucas Varity en 1996 permit à la société de s'affirmer comme un des dix fournisseurs de composants automobiles les plus importants au monde. Le groupe fut ensuite racheté par TRW en 1999. TRW est maintenant le leader mondial dans le domaine des systèmes de sécurité automobile.

Années 2000

Au passage à l'an 2000, Lucas était riche d'une histoire de plus de 125 ans et débuta le nouveau millénaire comme un fournisseur renommé de produits hauts de gamme, techniquement excellents, pour les automobiles et les motocycles, à la fois pour les constructeurs automobiles et pour le marché des pièces de rechange. Afin de continuer l'innovation, le développement et l'investissement dans la marque Lucas, TRW décida d'accorder des licences à des spécialistes pour l'utilisation de la marque.

Années 2010

Pour célébrer les nouveaux niveaux de succès que nous sommes parvenus à atteindre, et la façon dont ce succès a été intégré à notre riche héritage et à la forte reconnaissance de notre marque, nous avons lancé la campagne "Icon", qui présente nos boîtes vertes bien connues sur les lignes aériennes de France et du Royaume-Uni, deux de nos marchés principaux. La campagne a touché 190 000 personnes.

La technologie automobile évolue rapidement. Nous réussissons parce que, comme le montre notre histoire, nous avons toujours été des pionniers en matière d'innovation, en vous fournissant les solutions nécessaires pour vous équiper et aller de l'avant.